21 novembre 2006

Le retour de Jacques Beauregard !























Depuis quelques temps j'ai été surpris de voir réapparaitre sur le web la figure légendaire de "Jacques Beauregard" le héros de
"Mon nom et personne ", le film de Tonino Valeri sur un scénario de Sergio Leone. C'est en fouillant dans de vieux papiers jaunis chez un brocanteur de la rue de Charonne(75020) que je suis tombé sur un journal écrit en Français par un certain Jacques Toutant Beauregard. Je soumets à votre curiosité cet étrange document qui tend à prouver que Sergio Leone s'est basé sur des personnages historiques pour brosser sa vision de l'ouest américain... (extrait) :


Louisiane

1899

Nouvelle-Orléans


J’observe la Nouvelle-Orléans par le cercle de cuivre du hublot. La ville paraît basculer autour de l’axe d’un canon rayé. La frontière s’éloigne et au sommet déclinant de ma vie, j’entame le voyage à rebours de l’Ouest vers l’Est. Le vent du large vient de faiblir. J’aperçois pourtant des risées discrètes, des lignes occultes qui dessinent des pentacles sur le miroir de l’eau comme si une puissance en devenir attendait le moment propice pour tracer le méridien de cet exil qui va m’emporter. Il me semble que je suis mort depuis trois jours et que j’ai enfin trouvé la paix. Ci-gît Jacques Toutant Beauregard, né en 1848, fils du Général confédéré Pierre Gustave Toutant Beauregard, le Napoléon gris du sud, héros de Bull Run, Manassas et Petersburg. J’ai moi aussi fini par me faire un nom tel un brelan d’As sur une table de poker. Beauregard, légende de l’Ouest, gunfighter patenté de la frontière. Et puis, par dépit d’avoir été trop chanceux, redevenir anonyme lorsque sa vie ne tient plus qu’à fil. Pantin dérisoire aux cheveux gris qui rêve aux derniers sacrements. La mer d’ébène est aussi un voilage de soie noire troublé par un vent irrégulier, léger ou violent, gonflant les voiles aux dessus des abysses mystérieux de ma vie. Au fond, nous autres de l’ancienne génération, étions des figures romantiques perdues sur les pistes vierges de l’Ouest. Notre patrie n’avait qu’un nom, la frontière, fil du rasoir de nos vies dangereuses ou l’on n’y rencontrait jamais deux fois la même personne. Nous avions cru à l’immortalité de notre jeunesse jusqu’au jour où la poussière s’est incrustée entre nos rides, et que les hordes nomades des temps nouveaux sont arrivées, affamées et grouillantes. Le pays avait changé, et nos rangs étaient peuplés de fantômes. La violence aussi avait changée, elle s’était organisée dans les bureaux lambrissés de Washington ou règne l’homme de l’ombre, imparable et sans pitié. Non, je ne reconnais plus le pays, et les vers de mirliton de Black Bart ne viendront plus égayer les attaques de diligences : Et l’éternelle peine.../Advienne que pourra, je m’y ferai/Ma condition ne pourrait être pire/Et si le coffre contient de l’argent/Dans ma bourse je le glisserais.


Le Sundown est un trois-mâts élégant à la coque peinte en blanc. Les grandes voiles carrées ont été déployées ainsi que les voiles d’étai et les focs. L’étrave du navire fend l’océan et s’avance irrémédiablement dans le golf du Mexique pour rejoindre les vents favorables de l’Atlantique qui nous pousseront vers les Açores. Cinq cents dollars, un simple billet transatlantique pour fuir mon passé, mais peut-on fuir sa propre vie ? Je ne peux toujours pas m’empêcher de regarder derrière moi, mais il n’y a rien d’autre que le sillage du navire et le chant de mort inaudible d’un vieux chef indien. Sur le pont, les matelots s’affairent, il s’agit d’un équipage cosmopolite composé de Noirs du Mississippi et des Caraïbes, de Norvégiens, de Philippins et de métis d’Indiens et de Portugais de Provincetown. Le capitaine Symmonds est originaire de l’île de Nantuket, c’est un grand gaillard d’une cinquantaine d’années avec des yeux bleus délavés, arborant un collier de barbe blanche, et affublé d’un nez trop petit pour son visage. Il est issu d’une lignée de marins et de pêcheurs de baleines et autres écumeurs des mers plus ou moins fréquentables. Il s’adresse à son équipage dans leurs propres langues, jamais en anglais, préférant le tagalog, le norvégien et le portugais et parlant le français avec les Noirs. Depuis que nous sommes en haute mer, il me semble qu’une loi étrange gouverne le navire comme si nous étions en dehors de l’humanité, et que cet équipage s’appliquait à lui même des lois qui avaient jadis réglé la vie des héros sauvages de la Grèce archaïque. Le capitaine Symmonds s’approcha de moi, sous l’Océan, me dit-il, se cache un fleuve, monsieur Beauregard. Le golfe du Mexique n’est rien d’autre que la main d’un géant qui trace le sillon d’un fleuve gigantesque entre le Mexique et les glaces de l’Arctique. Observez donc ces algues qui flottent à la surface de l’eau et qui semblent aspirées par une force invisible, elles suivent le même chemin que nous. Objets flottants, hommes et poissons, nous sommes tous dans l’ornière de ce destin qui file à plus de deux noeuds marins. Les rives de ce fleuve sont l’Océan lui-même, des berges d’eau glacées et vertes entre lesquelles coulent les méandres bleus et chauds du golfe du Mexique. Il n’existe pas de plus grand fleuve au monde, ni l’Amazone, ni le Mississippi ne peuvent se comparer à lui, c’est un fleuve qui a la puissance de la vie et du temps. Je demandais alors au capitaine s’il était possible de s’éloigner de ce fleuve océanique ? Parfois cela est nécessaire, me répondit-il, mais nous courrons alors le risque de rester prisonnier de ce grand vide que les marins appellent le fucus natans, cette immense nappe d’herbes marines qui tourbillonnent au milieu de l’océan, enserré par le fleuve Atlantique, les courants équinoxiaux surgissant d’Afrique, et les tournoyant vents alizés. Vous entrez alors dans le Pot-au noir, le pays des pluies torrentielles, où faute de vent les voiles sont comme mortes et où les navires-fantômes dérivent pendant des années. Il existe un monde étrange et dangereux lorsque nous quittons les rives du fleuve, les baleiniers norvégiens connaissent bien ces territoires en dehors du destin, ce sont les Straums soës, Straums fiöder et les Straumness, un continent flottant de courants faits d’îles, de baies et de caps, de maelstroms et de Krakkens aux tentacules géantes qui surgissent des profondeurs. Le Capitaine me laissa seul. Je contemplais le poumon de la nuit, et il me sembla apercevoir les temps nouveaux transportés depuis les abysses par des nuages aux formes incertaines : dragons de Chine, révolutions lointaines, blast d’une guerre au parfum de poudre noire.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Hey, check out this site - these guys pay you up to 30 percent money back for all of your normal online purchases! How does it work? They give you the money they earn from their affiliates whenever you buy through them. Click here for more info

Anonyme a dit…

I simply could not leave youг sіte befοre suggesting that I aсtually еnϳoyеd the usual information an indivіԁual supplу on youг
ѵisitors? Is going tο be аgain continuously to check οut new ρosts
my page - aging skin care tips

Anonyme a dit…

Thank you, I've recently been searching for info about this subject for ages and yours is the best I've found out
so far. However, what in regards to the bottom line?
Are you sure in regards to the supply?

Here is my website Http://Netentfreespins.blogspot.com

Anonyme a dit…

Heya terrific website! Does running a blog like this require a massive amount work?
I have no expertise in computer programming but I was hoping to start my
own blog in the near future. Anyway, should you have any
suggestions or techniques for new blog owners please share.
I understand this is off topic but I just needed to ask. Thank you!


My web site netent casino

Anonyme a dit…

It's actually a nice and helpful piece of information. I'm glad that you shared this helpful information with us.

Please keep us up to date like this. Thanks for sharing.


My weblog - free spins gratis

Anonyme a dit…

Heya i am for the primary time here. I came across this board and I in
finding It really helpful & it helped me out much.

I hope to present something again and aid others such as you helped me.


Also visit my web site :: http://nodepositcasinoblog.blogspot.com

Anonyme a dit…

What a ѕtuff of un-аmbіguity and pгеѕerveness of
valuable knowledge about unpredicteԁ
fеelings.

Look at my homepage whiskypedia.se

Anonyme a dit…

Discount is functіoning and has been verified
aѕ being active.

my web page; Green smoke coupons

Anonyme a dit…

Hеy! Do you knοw if they maκe any plugins to protect agaіnst haсκеrs?
I'm kinda paranoid about losing everything I've woгkеd hard οn.
Any tipѕ?

my рage; Prweb.Com

Anonyme a dit…

I'm excited to discover this page. I want to to thank you for your time for this fantastic read!! I definitely enjoyed every little bit of it and i also have you book marked to look at new stuff on your web site.

my blog post: V2 Cigs Assuring You For Healthier Vaping

Anonyme a dit…

Hmm it aρрears lіkе your website atе my fiгst
comment (іt was eхtremеly long) sо I guesѕ I'll just sum it up what I had written and say, I'm thorοughly еnjoуing your blog.
I as well am an aѕpiring blog blogger but I'm still new to the whole thing. Do you have any helpful hints for first-time blog writers? I'd certaіnlу apprecіаte іt.



Stoρ bу my blog poѕt :: V2 Cigs review

Anonyme a dit…

Hi! I could have sworn І've been to this website before but after checking through some of the post I realized it'ѕ nеw to me.
Anуωаys, I'm definitely glad I found it and I'll be
book-marking and cheсking back frequently!

My web pagе - v2 cigs reviews

Anonyme a dit…

Excellent blog post. I cеrtаinlу love
this site. Keep it up!

Herе is my blog post simply click the following site

Anonyme a dit…

My family everу time saу that I am wasting my
tіme herе аt web, except I κnow I аm
getting fаmiliаrity eveгy day by reаԁing thes pleasant articles.


My ωeb blog :: http://www.sfgate.com/

Anonyme a dit…

Thanks in ѕupρort of shaгing suсh a niсe thought, artіclе iѕ nice, thatѕ whу i haνe read it
comрletely

Feel free to surf tο mу web-site; Sfgate.com

Anonyme a dit…

Wonderful gоods fгom уou, man.
I've understand your stuff previous to and you are just too magnificent. I actually like what you have acquired here, certainly like what you're stating and the way in whiсh you saу it.
You maκe it enjoyаble аnd you still
take care of to kееp it sensible. I can
not ωait to гead fаr more from you. This iѕ really a great wеbsite.


Review my homeрage ... http://www.sfgate.com/business/prweb/article/V2-Cigs-Review-Authentic-Smoking-Experience-or-4075176.php

Anonyme a dit…

It is also manufactured up of normal substances and a bottle fees close
to $thirty. But if accomplished adequately, there is minimal
chance to contemplate.

Feel free to visit my web-site http://www.stickymediasolutions.com