17 novembre 2006

Prix Wepler-La Poste, les huîtres, Gallimard et Babalon...

La Poste fait bien les choses. Le prix Wepler-la poste à été livré emballé à Pavel Hak pour Trans. Les huîtres, victimes d’une erreur judiciaire et d’un complot vraisemblablement ourdis par des gallinacés, étaient au rendez vous, et de sortie de zonzon, comme à Outreaux. « Je suis innocente » criaient-elles avant de finir dans les gosiers de la foule affamée. Le pire, c’est que depuis que des fantômes comme Rigaut, Gräser, Keller et toute la horde des zombies, hante la capitale française, les choses prennent une tournure inquiétante. Tenez, pour rentrer à la BN, il suffisait d’invoquer Babalon ! Accrochez vous, celle-ci est connue sous le nom de « la femme écarlate » ou de la « Mère des Abominations »... Ce n’est pas la réalité qui rejoint la fiction, mais plutôt le contraire. Imaginez un peu le fêtard pantouflard qui va téter quelques flûtes de champagne et qui tombe nez à nez sur Aleister Crowley. Il y a de quoi briser des vocations. Poliakov m’avertit soudain que les masques de la mort, de Kafka, Lautréamont et autres que portent les convives sont la preuve de l’existence d’une société secrète au sein de Gallimard. Regarde ! me dit il, les invitations sont triangulaires, si tu en réunis plusieurs... Et le voila qui dispose les cartons sur le sol formant un mystérieux sigil. Horreur ! Horreur ! Je vacille sous la révélation en apercevant le « Sceau de Babalon » ! Tirons nous de là ! me dit Poliakov. Je jette un dernier regard derrière moi et j’aperçois alors un altar recouvert d’un dais de velours noir sur lequel trône un inquiétant sphinx. Nous sommes dans une secte, dis-je. Cassons-nous avant que la Grande Mère des Abominations nous rattrape ». A peine avais-je terminé ma phrase que Poliakov s’était transformé en Speed racer dans une version parisienne de Scoubidou.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

des conneries, des conneries

NOBODY a dit…

c'est des conneries, Gallimard n'est pas une secte !

perceval a dit…

C'est pas faux !

Mycroft a dit…

C'est un quinquailler !

Boris a dit…

C'est là ou j'achète mes tassos.

cottecottecodeK! a dit…

des tassos chez gallimard? je croyais qu'il n'y avait que des brelles? C'est à rien y comprendre.

arf arf arf a dit…

Ils en vendent aussi ! des brelles et des tassos...

flame trooper a dit…

et des rabots aussi