25 janvier 2009

L'Opération Walkyrie et l'Allemagne secrète de Stefan George












Pierre Assouline, dans son article Le spectre du poète Stefan George derrière … Tom Cruise, nous parle de l'influence du poète allemand sur les officiers de l'Opération Walkyrie qui tentèrent d'assassiner Hitler en 1944. On regrette cependant la comparaison assez osée qu'il fait entre le poète et l'Église de scientologie...(Il ne dois pas y croire lui même...) Mais reconnaissons que Pierre Assouline touche là un point essentiel des paradoxes de la résistance allemande contre Hitler. Stefan George, même s'il était mort au moment des faits, fut bien le véritable «maître secret» de la conspiration. Tout commence vers 1900, avec la rencontre de Maximin, mystérieux maitre et muse homosexuelle de Stefan George. Ainsi, Henry Benrath, écrivait dans Stefan George, éducation d'un poète par un poète (Ed Stock), à propos de Maximin en 1936, « Si jamais âme humaine est une et indivisible, et dans son être et dans son devenir : c'est bien celle du poète ! Donc que Maximin soit une projection de rêves inassouvis» de George ou l'événement le plus central, le plus positif de sa vie ; qu'est-ce-que cela signifiait ? Rien. Maximin vivait par le poème qu'il était devenu. Il vivait donc de la réalité la plus réelle qui soit : celle de l'Art».

Après le vide laissé par la mort de Maximin, Stefan George considère qu'il ne s'agit plus de créer de nouvelles œuvres d'art mais de fonder un cercle initiatique pou régénérer l'Allemagne. C'est dans cette optique que Stefan George décide de créer le « Cénacle» (Kreis) où Cercle Cosmique, alliance volontaire d'un maître et de ses disciples. Invisible, sans domicile fixe, il parcours l'Europe comme le prince d'une Allemagne qui s'épanouit dans le quartier bohème de Schwabling à Munich ou à Berlin. Dans l'idée intellectuelle de George, ce «Nouveau Reich, cette Allemagne secrète » ne peut pas avoir de frontières géographiques.Ses confins sont imaginaires car spirituels. Il s'agit d'une communauté humaine unie par une même volonté, la même conception du devoir et du sacrifice. Déjà, dès les années 1900, ce Reich imaginaire, cette «Allemagne clandestine» s'oppose au Reich réel, car il se veut le procréateur d'une Allemagne future...


 Le cénacle cultive ainsi un sens du devoir et une fraternité secrète de ses membres dont l'idéal «chevaleresque» considère la possibilité du martyr et du sacrifice de sa vie comme un élément fondamental de l'enseignement du «maître». Dans «Der Taeter» (Les bourreaux) celui ci revendique d'ailleurs le recours à la violence : «O destin bien léger de celui dont la haine/ Ne médita jamais où placer le poignard». Il y a évidemment une filiation spirituelle évidente entre le Cénacle et la secte ismaélienne des Assassins et leur concept de « Nouvelle Prédication», telle qu'elle est décrite par Bernard Lewis dans « Les Assassins, Terrorisme et politique dans l'Islam médiéval» (1967), et qui se rapproche de la Régénération prônée par le Cénacle. D'un point de vue moderne, quelque soit l'objectif de l'Opération Walkyrie, les membres du Kreis, et ceux du complot contre Hitler, seraient aujourd'hui considérés comme appartenant à une organisation terroriste à part entière. Chose étonnante et qu'il faut rappeler, Stefan George abhorrait Hitler, pourtant chacun avait fait de la swastika l'emblème de son mouvement... ( Signes et insignes de la catastrophe: de la swastika à la Shoah, par Jean-Luc Evard, publié par éditions de l’éclat, 2005). En 1922, Stefan George dédicace son ouvrage «Geheimes Deutschland» (Allemagne secrète) à Berthold Schenk Graf von Stauffenberg, qui n'est autre que le frère du personnage interprété par Tom Cruise dans le film Opération Walkyrie.

Berthold sera accroché à un croc de boucher et pendu avec une corde de piano avec les autres conspirateurs. Nous savons que Hitler fit réaliser un film sur le supplices des membres du complot. Un film qu'il se fit passer en boucle, savourant les horribles tortures supportées par ces hommes qui avaient osé attenter à sa vie. Sa rage et sa soif de vengeance était à la mesure de son incompréhension, de la découverte que des hommes dirigés par l'esprit d'un poète homosexuel, étaient capables d'actes de sacrifice et de fanatisme, allant jusqu'à considérer que le terrorisme était une voie naturelle pour atteindre leur objectif. Il manquait cependant un élément à ce tyran psychopathe amateur de snuff movie, c'était le cri de victoire lancé par Claus von Stauffenberg à la face de ses bourreaux : « Longue vie à notre Allemagne secrète !».

Il existait donc une Allemagne clandestine au dessus du Reich, il existait un serment bien plus puissant et plus terrible que le serment d'obédience au furher, un serment d'assassins capables d'envisager le plus dangereux de tous les crimes. 

Des assassins prêts à mourir, à sacrifier leur devoir, leurs femmes et leurs enfants, des assassins prêts à tout pour enfoncer le poignard dans le cœur même de l'Allemagne nazie. L'organisation et la mise en place de ce complot au sein même de l'État national socialiste était déjà un exploit extraordinaire, et son échec n'était pas un échec... L'Allemagne secrète survivait au Troisième Reich, Hitler pouvait tuer les conjurés du Cénacle, mais l'idée semblait bien plus immortelle que ce fumeux Reich de mille ans. Quelque part dans la nuit dangereuse, le fantôme de Maximin venait désormais hanter les cauchemars du Furher, et l'opération Walkyrie sonnait le glas de l'Allemagne nazie et enclenchait la chute inéluctable du Tyran...





6 commentaires:

Anonyme a dit…

Bon sang, encore un article de tout premier ordre.


Arty

Anonyme a dit…

Cher ami, votre propos quelle salade ! Mais c'est digne du Bergier/Pauwels de la grande époque.
Je vous recommande de toute urgence d'autres lectures afin de nourrir un peu votre bagage. En ce qui concerne les sources je vous recommande Spengler, Jünger, Von Salomon et pour ce qui est de la littérature secondaire Dupeux, Hervier, Palmier. Je crois qu'il vous faut faire vos devoirs.
Les nains aussi ont commencé petits.

Tristan a dit…

Vous êtes décidément trop lâche pour me dire ça en face !

Les types comme vous qui me demandent de faire mes devoirs me rappellent trop d'imbéciles heureux..

Vous savez où me trouver ? Chiche !

Captainpascal a dit…

Pas mal finalement le film Walkyrie non ? Moi qui suis à cheval sur le "détail historique" j'ai trouvé cela bien fidèle mine de rien. Sinon c drôle le Hitler post attentat. Lui qui ne supportait pas de voir les effets de "ses" guerres, le voilà qui se fait passer les films des exécutions. je ne connaissais pas cette histoire donc merci et toi mon poulet.
@ Anonyme : quand on a des couilles on donne les leçons à visage découvert. Trop facile sinon.

Captainpascal a dit…

à toi voulais-je dire !

Anonyme a dit…

Ηe ѕeemѕ lit uρ better nоw, іn the spirit of Erotiс
Mаssage flourіsh? Οne is раin and hopefully you
will not forgеt. Laughter аctiѵatesmany bеneficiаl chemicalѕ within the body.


mу webpage tantra london